dialogue_fr_mini.png


Dialogue numéro 39 – Présentation

Les articles publiés dans ce numéro de la revue Dialogue , dont la rédaction entend reprendre la publication régulière, ont été rédigés sur les huit derniers mois.

Qu’il s’agisse de la situation de l’Autorité palestinienne et de la forfaiture des accords d’Oslo, d’évènements vécus sur le terrain ou du combat du syndicat des travailleurs arabes de Nazareth, ces contributions et articles démontrent l’impérieuse nécessité de poursuivre la plus large discussion sur ces questions.

Soixante-huit ans d’occupation de la Palestine dont cinquante ans d’occupation militaire de la Cisjordanie pour quel résultat ? Les dizaines de plans de paix proposé s par la puissance américaine, par l’Union européenne ou leurs alliés n ’ ont conduit qu ’ à de nouvelles guerres et de nouveaux massacres dans la population palestinienne. Nombre d’articles témoignent de cette impasse.

La présentation de la situation en Palestine par les médias et les grands de ce monde inverse de manière permanente le contenu des mots utilisés :  plan de paix  sonne comme  préparation de la prochaine guerre , la  résistance  est pour eux synonyme de  terrorisme  dans le but de susciter et justifier la plus grande violence de l’occupant israélien...

Les actes de résistance dans la population palestinienne vivant dans les territoires de 1967 ne sont-ils pas le produit de la frustration, de l’absence de toute perspective d’avenir autre que celle de survivre dans une prison à ciel ouvert, avec la menace permanente, souvent mise en application, d’être expulsé, emprisonné, humilié ?

Le philosophe britannique Bertrand Russell indiquait, il y a déjà plus de 40 ans, que  la tragédie du peuple de Palestine est que leur pays a été "donné" par une puissance étrangère à un autre peuple pour la création d’un autre Etat  . Bertrand Russel poursuivait en affirmant que  les réfugiés ont un droit inconditionnel à retourner dans le pays duquel ils ont été chassé, et c’est la négociation de ce droit qui est au coeur de la perpétuation du conflit. Aucun peuple, ou que ce soit dans le monde n’accepterait une telle condition. Pourquoi les palestiniens le devraient-ils ? 

Cette déclaration n’est-elle pas toujours d’une brûlante actualité ? Y-a-t-il une autre solution démocratique que la réalisation pleine et entière du droit au retour des réfugiés, dans un seul et même État, où tous les citoyens auraient les mêmes droits ? C’est pour contribuer à répondre à ces questions que la revue Dialogue a été fondée.

La rédaction.


Sommaire :

Page 3
Août 2015-février 2016 SEPT MOIS DE COMBAT du syndicat des travailleurs arabes à Nazareth (Etat d’Israël)
Page 9
Qu’est-ce que Israël est censé faire?
Par Miko Peled
Page 15
Le lobby pro-Israël et la politique étrangère des Etats-Unis Note de lecture
Par Robin Waldman
Page 19
Rapport de Salah Salah sur la situation en Palestine, Alger août 2015
Page 25
Rencontre avec Sbeih Sbeih, universitaire palestinien

From DIALOGUE REVIEW ( www.dialogue-review.com )